Faut-il mentionner son handicap sur son CV ?

Pour les candidats en situation de handicap, la question de mentionner ou non leur handicap sur leur CV lors de la recherche d’emploi est cruciale.

Ce n’est pas une question simple, commencez par évaluer le pour et le contre

Avantages de mentionner son handicap sur le CV

  • Transparence : Mentionner votre handicap peut établir une communication ouverte dès le début.
  • Filtrage des Employeurs : Cela peut aider à filtrer les employeurs qui ne sont pas disposés ou capables de fournir un environnement de travail adapté.
  • Accès aux Opportunités : Certains employeurs cherchent activement à diversifier leurs équipes, y compris en recrutant des personnes en situation de handicap.

Inclure la mention de la RQTH sur votre CV peut également être interprété comme un signe de transparence et d’honnêteté, des qualités appréciées dans le monde professionnel. De plus, cela peut aider à identifier des employeurs qui sont engagés envers l’inclusion et prêts à intégrer des personnes en situation de handicap dans leur équipe. C’est également une manière d’ouvrir la conversation sur la façon dont vous pouvez contribuer de manière unique à l’entreprise, en dépassant les stéréotypes ou les préjugés liés au handicap.

Inconvénients potentiels

  • Risque de Discrimination : Malheureusement, certains employeurs peuvent avoir des préjugés, conscients ou inconscients, contre les candidats en situation de handicap.
  • Focalisation sur le Handicap : Cela peut amener les employeurs à se concentrer plus sur le handicap que sur les compétences et qualifications.

Réflexions clés avant de Décider

Nature du Handicap

  • Impact sur le Travail : Si votre handicap affecte directement votre capacité à effectuer certaines tâches, il peut être pertinent de le mentionner.
  • Handicap Visible ou Invisible : Pour un handicap visible, il peut être judicieux d’en parler pour gérer les attentes.

Type d’Emploi

  • Secteur et Poste : Certains secteurs ou postes peuvent être plus ou moins adaptés à la mention de votre handicap.

Recherche sur l’Entreprise

  • Culture d’Entreprise : Recherchez des indications sur la culture de l’entreprise en matière d’inclusion et de diversité.
  • Se renseigner en profondeur sur l’entreprise, sa culture et sa politique en matière de handicap est une étape cruciale avant de décider d’indiquer leur RQTH sur le CV.

Cette recherche préalable peut révéler des indices importants sur l’approche de l’entreprise vis-à-vis de la diversité, de l’inclusion et des employés en situation de handicap. Examinez le site web de l’entreprise, ses rapports annuels, ses publications sur les réseaux sociaux, et les revues de presse pour comprendre ses valeurs, sa mission et ses initiatives en matière de diversité et d’inclusion. Si l’entreprise met en avant des programmes spécifiques pour les travailleurs handicapés, des partenariats avec des organisations dédiées au handicap, ou si elle a des déclarations publiques sur son engagement envers la diversité, cela peut indiquer un environnement de travail plus inclusif et ouvert aux besoins des employés handicapés.

En outre, cherchez des témoignages d’employés actuels ou anciens sur des plateformes comme Coline Care ou LinkedIn, qui peuvent fournir des informations sur la culture d’entreprise. Si possible, participez à des forums, à des salons de l’emploi ou à des événements de networking où vous pourriez rencontrer des employés de l’entreprise et leur poser des questions directement. Cette démarche peut vous aider à évaluer si l’entreprise est susceptible de valoriser et de soutenir votre statut de RQTH, et si elle dispose d’une infrastructure adaptée pour répondre à vos besoins spécifiques.

Si vous trouvez des preuves d’un fort engagement envers l’inclusion et le bien-être des employés handicapés, cela peut vous encourager à mentionner votre RQTH, sachant que cela sera probablement perçu positivement. En revanche, si vous avez des doutes sur l’engagement de l’entreprise envers l’inclusion, il pourrait être préférable de retenir cette information jusqu’à un stade ultérieur du processus de recrutement, comme l’entretien, où vous pourrez évaluer la réaction de l’employeur de manière plus directe. Votre but est de trouver un environnement de travail où vous serez évalué sur vos compétences et votre expérience, tout en étant soutenu dans vos besoins spécifiques en tant que travailleur handicapé.

Conseils Pratiques

Si Vous Choisissez de Mentionner

  • Positivité : Présentez-le de manière positive, mettant en avant comment vous avez surmonté des défis ou développé des compétences uniques.
  • Lien avec le Poste : Reliez-le, si possible, à la manière dont votre expérience peut apporter une valeur ajoutée au poste.

Ou mentionner la RQTH sur le CV ?

  • Section appropriée : La RQTH peut être mentionnée dans une section dédiée, comme « Informations complémentaires » ou « Autres compétences ». Cela permet de la situer dans un contexte professionnel et non personnel.
  • Près des compétences : Une autre option est de l’ajouter près de vos compétences ou de votre formation, en particulier si votre handicap a contribué au développement de compétences uniques ou si vous avez suivi une formation spécifique liée à votre handicap.
  • Éviter le haut du CV : Il est généralement conseillé de ne pas placer cette information en haut de votre CV. Le début du CV devrait se concentrer sur vos compétences clés et expériences professionnelles.

Si Vous Choisissez de ne Pas Mentionner

  • Focus sur les Compétences : Mettez l’accent sur vos compétences, expériences et qualifications.
  • Préparation à l’Entretien : Préparez-vous à aborder la question si elle se présente lors de l’entretien.

Il est important de noter qu’il est tout à fait possible de mentionner la RQTH sur le CV sans avoir à divulguer la nature spécifique du handicap. En effet, indiquer que vous détenez une RQTH peut être une façon de communiquer de manière proactive sur votre statut de travailleur handicapé, tout en préservant votre vie privée quant aux détails de votre condition. Cette mention peut signaler aux employeurs potentiels que vous pourriez nécessiter des aménagements raisonnables pour effectuer votre travail, sans entrer dans les détails personnels de votre situation.

Il est important de noter que la mention de la RQTH sur votre CV doit être faite de manière réfléchie, en considérant l’impact potentiel sur la perception de votre candidature. En règle générale, cette mention devrait être positionnée de manière à ne pas éclipser vos compétences, expériences et qualifications. Au contraire, elle devrait s’intégrer de façon naturelle à votre présentation globale, reflétant une facette de votre profil professionnel sans en devenir l’élément central.

En somme, indiquer votre statut de RQTH sur votre CV, sans spécifier votre handicap, peut être une stratégie judicieuse pour aborder la question de l’emploi dans un contexte d’inclusion et de diversité. Cette démarche doit s’aligner avec votre confort personnel et votre stratégie de recherche d’emploi, tout en gardant à l’esprit que votre objectif premier est de mettre en avant vos compétences et votre aptitude à apporter une valeur ajoutée à l’entreprise.

Il est crucial de peser les avantages et les inconvénients, et de prendre une décision qui vous semble juste et confortable pour vous. Rappelez-vous que votre valeur en tant que candidat réside dans vos compétences, vos expériences et votre personnalité unique, et que le handicap n’est qu’une partie de votre histoire globale.

A lire aussi

La question de savoir si vous devez révéler votre état de santé à un futur employeur est complexe et personnelle.
Pour un salarié vivant avec une maladie chronique ou un handicap, aborder sa condition de manière constructive et positive au travail peut être un défi.
Il peut être bénéfique de repenser la manière dont nous abordons et discutons des maladies chroniques, en évoluant de la terminologie de « handicap » vers celle de « singularité ».
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la newsletter de Coline Care est confirmée.

Maximum deux e-mails par mois