Comment la méditation peut m’aider à accepter ma condition au quotidien ?

19 avril 2022

Médias, Quotidien

Plus qu’une pratique de développement personnel, la méditation est un véritable outil pour retrouver liberté et sérénité face aux épreuves de la vie. Avoir pleinement conscience de l’instant et de ses sensations, pensées et émotions permet ainsi de désamorcer ruminations et peur du lendemain. Une attitude prônée par les sagesses orientales qui suscite désormais l’intérêt des neuroscientifiques et psychologues du monde entier pour prévenir stress, anxiété, dépression et même douleur.

Qu’est-ce que la méditation ? Et la pleine conscience ?

Si la méditation est une pratique de plus en plus répandue, il nous est parfois difficile de parvenir à la définir avec précision. Il est ainsi habituel de la confondre avec une technique de relaxation. Ce n’est pourtant pas tout à fait la même chose.

Apprendre à lâcher-prise et à vivre l’instant présent

Née en Inde il y a plus de 5000 ans, la méditation a perdu de son caractère religieux à mesure qu’elle s’est développée en Occident aux côtés d’autres disciplines telles que le yoga. Désormais, elle s’apparente donc davantage à un outil de développement personnel permettant de réapprendre à s’ancrer dans le moment présent pour chasser angoisses du quotidien et peur de l’avenir.

Car l’objectif de la méditation est simple. En finir avec les ruminations et le pilotage automatique qui nous déconnectent de notre monde et nous épuisent. Pour nous aider à ramener puis maintenir notre attention sur l’instant présent, cette discipline s’appuie alors sur différentes méthodes qui varient selon le courant choisi.

Il existe en effet quatre formes de méditation : vipassana, zazen, transcendantale et de pleine conscience. C’est ce dernier courant, le plus répandu et le plus populaire en Occident qui nous intéresse aujourd’hui. Car ses bienfaits ont désormais été reconnus par la science.

La pleine conscience ou mindfulness en pratique

La pleine conscience aussi appelée mindfulness en anglais consiste donc à prendre l’habitude de s’ancrer pleinement dans le moment présent. Elle s’appuie pour cela sur différentes techniques comme l’observation.

https://www.youtube.com/watch?v=O1hdckSPLjE

Au cours d’une séance de méditation, on va par exemple focaliser son attention sur la respiration, les sons ou passer mentalement en revue les différentes parties du corps (body scan). Lorsque l’esprit s’évade, s’accroche à des pensées et des émotions, on le ramène alors gentiment mais fermement vers l’instant présent, et surtout, on ne se juge pas.

Une habilité qui exercée quotidiennement devient une habitude et même plus, une véritable philosophie de vie !

Ses bienfaits : améliorer la lutte contre certaines maladies et leurs conséquences

La méditation n’a donc rien d’un effet de mode, ses bienfaits étant désormais largement prouvés par la science.

Des effets sur le stress mais aussi la douleur !

Plusieurs chercheurs notamment américains comme Jon Kabat-Zinn se sont ainsi intéressés à cette discipline millénaire pour en évaluer les conséquences concrètes sur ses pratiquants. Il est alors apparu que méditer avait de réelles vertus. Cela permettait notamment de soulager stress, anxiété, troubles du sommeil mais avait également toute sa place dans la prise en charge de la dépression. Certains psychiatres comme Christophe André, grand défenseur de cette pratique ont ainsi très vite compris l’intérêt de former leurs patients à la pleine conscience.

Plus surprenant encore, la méditation a prouvé qu’elle était un outil pour mieux supporter la douleur. Un atout de taille dans la prise en charge des maladies chroniques occasionnant des douleurs invalidantes et envahissantes. Et un espoir crucial pour les malades !

La méditation pour accepter sa condition

Cette pratique peut ainsi devenir une véritable arme pour apprendre à accepter toutes les facettes de sa maladie. Les ruminations, les peurs, la colère, les pensées angoissantes, le blues sont aussi éprouvants physiquement que mentalement.

Méditer aide alors à se recentrer, à revenir à soi. Il n’est plus question ici de s’accrocher à ses pensées et encore moins de tenter de les contredire. On apprend que nos pensées, nos émotions ne sont ni des menaces ni des vérités absolues. Plutôt que de les laisser nous faire souffrir, on peut alors les accueillir avec bienveillance, compassion et les laisser passer.

Un exercice de lâcher-prise qui demande un peu d’entraînement avant d’être parfaitement maîtrisé. Cette pratique peut pourtant devenir une clé essentielle sur laquelle s’appuyer pour recouvrer sa liberté vis-à-vis de sa maladie. Elle est source de joie, de confiance et même plus, d’un sentiment retrouvé de puissance. Quoiqu’il advienne, on sait que la méditation sera toujours là, à portée de main, accessible à chaque instant dans les bons comme dans les mauvais moments.

Des solutions pour méditer : 3 applications de smartphone pour débuter

Apprendre à méditer seul est tout à fait possible. On peut ainsi aller à la rencontre de cette pratique en cherchant intuitivement son chemin vers cette sagesse. La pratique peut également se faire avec un professeur seul ou en groupe. Une option pas toujours envisageable lorsqu’on souffre d’une maladie chronique. Une troisième option s’offre alors à nous : l’apprentissage guidé via des applications de smartphone dédiées.

Petit Bambou

L’application de médiation française est devenue incontournable en quelques années. Elle propose plusieurs programmes, dont des programmes découvertes accessibles gratuitement et d’autres plus spécifiques sur des thématiques telles que la peur, le sommeil, la douleur accessibles aux abonnés seulement.

Calm

L’appli pour méditer qui monte est disponible en français mais aussi en anglais, espagnol et allemand. Elle offre une multitude de ressources. Des programmes de méditation, bien évidemment, mais aussi des images de beaux paysages accompagnés de musiques douces, des histoires susurrées pour aider à trouver le sommeil et des exercices d’étirement.

Headspace

L’application de méditation née en 2010 a officiellement été lancée en France en 2019. Les francophones peuvent donc désormais profiter de méditations guidées sur de nombreuses thématiques telles que le sommeil, le stress et la douleur. Là encore, un abonnement est nécessaire pour pouvoir profiter de toutes les fonctionnalités.

Peu importe le chemin qu’on emprunte pour y arriver et même si cela demande un peu d’entraînement, méditer reste donc un formidable outil pour accepter sa condition, revenir à soi et envisager l’avenir avec des yeux nouveaux.

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2597995-meditation-definition-types-bienfaits-pratique/