Maladies chroniques : les enjeux de l’inclusion au travail

17 mai 2023
Les questions de santé et de maintien dans l'emploi des personnes atteintes de maladies chroniques évolutives et la qualité de vie au travail soulèvent de nouveaux enjeux d’inclusion et d'adaptabilité des entreprises aujourd’hui. Mais maladies et travail ne sont pas incompatibles, bien au contraire.   

Coline.care a pour mission de favoriser le recrutement interne et le maintien à l’emploi des salariés confrontés à une maladie ou à une situation de handicap. Première plateforme d’échange entre pairs formés et collaborateurs, Coline.care partage le vécu de personnes en situation de handicap ou atteintes de maladies chroniques pour améliorer le bien-être de chacun au travail.  

En France, plus de 15% des actifs vivent avec une maladie chronique et environ 80% des handicaps sont invisibles. « Une maladie chronique est une maladie de longue durée, évolutive, souvent associée à une invalidité et à la menace de complications graves » (Source : OMS) Maladies articulaires et inflammatoires chroniques, cancers, diabètes, maladies cardiaques ou respiratoires, maladies psychiques… font partie des maladies chroniques évolutives. 

Les maladies chroniques ont donc un caractère durable, évolutif qui peut nécessiter des traitements et engendrer de la fatigue, la diminution des capacités physiques ou mentales. Les maladies chroniques ont donc des répercussions majeures sur la vie quotidienne et également professionnelle. Préserver le maintien dans l’emploi des personnes touchées par des maladies chroniques est donc une priorité et un enjeu majeur. 

Sensibiliser, anticiper et accompagner 

 Avec 1 salarié sur 6 atteint d’une maladie chronique évolutive, il est important aujourd’hui pour les entreprises de sensibiliser, informer en amont pour anticiper la mise en place de solutions adaptées. Le médecin du travail, l’assistante sociale, les RH formés peuvent également accompagner les salariés touchés par une maladie chronique dans leurs démarches : demande de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), aménagements de poste, des horaires de travail, mise en place d’outils adaptés pour accompagner les entreprises…Coline.care a publié cette année le guide du “(Re)onboarding après un arrêt maladie : un atout dans la stratégie RH des entreprises”. L’objectif, maintenir le lien et mettre en place un processus structuré pour préparer et sécuriser le retour des salariés après un éloignement de l’entreprise (congés maternité, arrêts maladie…). “Peu d’entreprises ont intégré cette pratique. Dans 44 % des situations, aucune action n’est mise en place au retour du salarié absent (arrêt de longue durée > 90 jours). Dans le cas d’arrêts maladie, le risque d’être confronté à des situations de désinsertion professionnelle est grand. Les entreprises doivent s’emparer de ce sujet, aller au-delà de leurs obligations légales et en faire un axe majeur de leur politique RH.”  

En 2021, la durée des arrêts de travail longue durée passe de 94 jours à 105 jours et ils concernent 65% des entreprises. Face à ces chiffres issus du baromètre Malakoff Humanis sur l’absentéisme, maintenir le lien avec les collaborateurs en arrêt de travail devient une nécessité.  

Les questions de santé et du maintien en emploi des personnes atteintes de maladies chroniques sont donc un enjeu majeur pour les entreprises.  

 

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la newsletter de Coline Care est confirmée.

Maximum deux e-mails par mois

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la newsletter de Coline Care est confirmée.

La newsletter qui handi-long

Maximum deux e-mails par mois