Partenariat patient : un modèle innovant et humaniste pour la santé

3 avril 2023
Le patient partenaire co-construit avec les professionnels une recherche de solutions adaptées concernant sa santé. Outre-Atlantique, le modèle de Montréal développe cette démarche depuis une dizaine d'années. Une vision partagée par les missions de Coline.

En France, plus de 10 millions de personnes sont atteintes par une affection longue durée (ALD). Soit près d’un Français sur six, ainsi que tous les proches concernés, qui font au quotidien l’expérience de la vie avec une maladie, des soins ou des services de santé. 

Afin de développer une plus grande efficacité des soins et des services de santé, une démarche repose sur le partenariat patient-soignant. C’est-à-dire qu’une place plus centrale et active est accordée au patient, en collaboration avec l’équipe soignante.

Si le modèle est émergent en France, il est en place depuis une dizaine d’années au Québec, avec le modèle de Montréal. Ce modèle est finalement une stratégie de participation des patients, qui rassemble les connaissances complémentaires des patients et des professionnels de la santé dans l’organisation des soins. Un modèle innovant puisque le patient est considéré comme un membre à part entière de l’équipe de soins, au même titre que les autres professionnels qui l’accompagnent, grâce à ses savoirs expérientiels. Le patient est partenaire de ses propres soins, dans le sens où il est acteur de soins au sein d’une équipe médicale et qu’il s’autonomise au fur et à mesure.  

Rendre le patient acteur de son parcours de soins

Ce savoir expérentiel s’appuie donc sur le vécu et l’implication des patients et de leurs proches au quotidien. En vivant avec la maladie, ils sont ainsi les premiers acteurs, soignants de leurs propres besoins et soins. Cela implique les décisions, les actes médicaux (taux de glycémie, tension…), les prises de traitements, les démarches auprès de la pharmacie…

Ce modèle revalorise surtout la question du lien et replace l’humain au centre du parcours de soins. Plusieurs profils de patients partenaires sont ainsi définis selon le modèle de Montréal:

  • Les « patients partenaires profil formateur ». Ils s’appuient sur leurs savoirs expérientiels afin de participer à la formation des futurs professionnels de la santé.
  • Les « patients partenaires profil ressource » sont impliqués au niveau de projets pour partager leurs compétences.
  • Les « patients partenaires profil chercheur » sont impliqués dans des travaux de recherches pour identifier les priorités.
  • Les « patients partenaires profil coach », qui contribuent à la formation continue des patients partenaires profil formateur, ressource et chercheur.

En s’appuyant sur cette vision Coline contribue depuis sa création à développer l’accompagnement des entreprises et de ses collaborateurs par la rencontre avec des patients partenaires formés.


« Le patient partenaire est un diplomate. Il est le lien entre les professionnels de santé et les patients. Grâce à sa formation et son expérience, il jongle pour faire avancer les choses, changer les croyances, aiguiller, conseiller, faire connaître, sensibiliser mais jamais prescrire. ».
Témoignage de Julien Fauque, patient partenaire Parkinson sur Coline.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la newsletter de Coline Care est confirmée.

Maximum deux e-mails par mois

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la newsletter de Coline Care est confirmée.

La newsletter qui handi-long

Maximum deux e-mails par mois